Catégories
France

Tous les vins de la région Provence

Après plus de 2600 ans de traditions viticoles, la région Provence comprend une belle collection de cépages. Par cépage, on entend bien sur le type de plant dont est issu le vin.

D’un cépage à un autre, les notes seront différentes, surtout si on distingue les cépages de cuve (destiné à la dégustation) et les cépages de table qui sont servis sous forme de fruits.

Voici tous les cépages de la Provence et leurs particularités.

Les vins rouges de Provence et leurs cépages

Les vins rouges de Provence sont principalement composés de Grenache et de Cinsault. Le Grenache est un cépage qui se présente sous forme de grandes grappes condensées, à grains moyens. Etant donné qu’il est adapté aux sols caillouteux, il ne craint ni le vent ni la sécheresse et s’adapte donc parfaitement aux vignobles situés en Provence. Il permet de concevoir des vins aux notes de fruits rouges qui se terminent par des saveurs épicées.

Le Cinsault, quant à lui, se caractérise par ses grappes longues et grosses et ses grains à chair juteuse. Il affectionne les sols secs et offre des vins rouges fruités ainsi que des vins rosés souples, légers, de couleur claire.

En outre, en Provence, on retrouve les cépages suivants :

  • La Syrah : originaire de Grèce, il donne des petites baies bleutées. Le vin rosé est de couleur framboise des vins rouges charpentés.
  • Le Mourvèdre : ce cépage provient d’Espagne. Ses grains sont moyens, étroits et offrent des vins aux notes de fruits noirs et aux tannins fins. Après vieillissement, des saveurs épicées ressortent.
  • Le Cabernet-Sauvignon : ces petites grappes de Provence sont parfaites pour des vins tanniques, corsés et colorés, qui vieilliront très bien.
  • Le Carignan : ce cépage est un excellent élément pour des assemblages car il permet d’ajouter un côté charpenté et frais aux vins.
  • Le Tibouren : typiquement provençal, ce cépage est la plupart du temps vinifié en vins rosés qui ont une couleur très pâle.

Les vins blancs de Provence

Il existe quatre cépages principaux vinifiés en Provence : La Clairette, Le Rolle, Le Sémillon et l’Ugni Blanc.

La Clairette, très répandue en Provence, donne des vins acidulés, sucrés et bien jaunes. On l’aime justement pour son côté fruité. Le Rolle provient de Corse et d’Italie et a des grappes à grosses baies. Il est parfait pour des vins gras et équilibrés. On obtient un vin jaune aux reflets verts qui, en bouche, laisse paraître des notes d’agrumes, de fruits exotiques et de poire. 

Le cépage Sémillon aime les sols graveleux et calcaires. Il est donc parfait pour notre belle région de Provence. Il permet d’obtenir des vins blancs ronds, gras, aux notes de fleurs blanches. Notons toutefois que ce cépage est très sensible et qu’il ne donnera pas le même vin en fonction de la parcelle ou il prospère. En ce qui concerne l’Ugni Blanc, c’est le cépage le plus répandu. Ses baies, rondes et petites, prennent parfois une teinte rosée lorsqu’elles sont bien mûres. En assemblage, il apporte une touche de délicatesse.

Enfin, on peut citer d’autres cépages plus rares comme le Pascal, le Piquepoul et l’Aragnan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.